Mes dernières chroniques

Mes dernières chroniques
           

mercredi 9 mai 2018

[CHRONIQUE CINEMA] AVENGERS : INFINITY WAR Partie I de Joe Russo et Anthony Russo

Date de sortie 25 avril 2018 (2h 36min)
De Joe Russo, Anthony Russo
Avec Robert Downey Jr., Chris Hemsworth, Mark Ruffalo
Genres Aventure, Action
Nationalité Américain


Synopsis

Les Avengers et leurs alliés devront être prêts à tout sacrifier pour neutraliser le redoutable Thanos avant que son attaque éclair ne conduise à la destruction complète de l’univers.


Mon avis

Je ne m’attendais pas du tout à cela. Le film débute directement dans le feu de l’action avec un événement qui marque les esprits et qui donne le ton du film : j’étais littéralement choquée et attristée
On se demande alors à quelle sauce on va être mangé et on flippe beaucoup, littéralement. Chaque minute qui passe, on a peur de ce qui risque d’arriver pour l’histoire, les personnages, les super-héros, nos héros que l’on côtoie depuis maintenant une décennie ! Déjà une décennie, et pourtant trop court…

OK, bon! Marvel, Disney, vous cherchez quoi ? On est littéralement en stress pendant plus de deux heures, un stress intense, les héros, nos héros sont passés au crible : toi, pas toi ? C’est compliqué de chronique ce film sans spoiler tellement c’est fou ce qui s’y passe. On se rend compte que tout ne tient qu’à un fil, tout peut basculer d’un moment à l’autre et à tout jamais. On ne nous avait pas habitué à cela et on ne ménage pas notre angoisse, notre peine. Parce que mine de rien, on s’était attaché à ces super-héros avec le temps, un film, deux, puis trois, puis 10 et c’est au total 19 films du MCU.
Et puis Infinity War qui bouscule nos certitudes...

Voir tous ces super-héros rassemblés dans un même film, une même intrigue, j’ai trouvé ça impressionnant, J’étais complètement à fond dans le film. On connaît les histoires de chacun, d’où ils viennent et comment ils en sont arrivés là même s'il manque encore certains pans de cette intrigue (qui arriveront notamment avec Captain MARVEL) et on les voit œuvrer pour un même but : ça fait vraiment quelque chose, limite chaud au cœur.

On n’y retrouve beaucoup d’amitié, certains ne se rencontre que pour la première fois, d’autres se connaissent depuis des années ou encore certains laissent leurs différends de côté pour une cause commune qui en vaut la peine : le destin de l’univers tout entier.
Et c’est là que c’est touchant, empreint d’une telle solidarité sans faille, d’une amitié sans commune mesure pour affronter un seul ennemi : Thanos. C’est un ennemi qui était annoncé déjà depuis quelques films et qu’on voit pour la première fois.
On ne s'ennuit bien évidemment pas une seule seconde. Il y a beaucoup de rebondissements, d’appréhension, d’émotions diverses et variées : joie, tristesse, stupeur, surprise… Aucun répit pour notre petit cœur. J’ai envie de dire que c’est peut-être devenu mon Marvel préféré ou celui que je déteste le plus car il ne me laisse pas indemne. 

A l'heure où j'écris cette chronique, cela fait plus de deux semaines que je l’ai vu et j’y repense encore et je pense que je vais le visionner une deuxième fois.
J’en suis encore émue et cela m’a donné envie de me faire un défi Marvel* pour me réfugier dans mes certitudes, ma zone de confort. Car effectivement j’étais pas prête à vivre ça ! 
Je n’ai qu’une hâte : voir la suite pour être rassurée d’une certaine façon même si je pense que certains événements resteront inchangés, mais j’espère que certains événements seront annulés…
Je ne suis pas familiarisée avec les Comics de super-héros de l’univers Marvel, du coup je découvre chaque film avec un œil neuf, je ne sais pas du tout comment est abordée cette intrigue dans les Comics donc du coup ma chronique n'est vraiment centrée que sur le film en occultant ce qui se passe dans les Comics.

En bref, un Marvel complètement différent des autres, qui chamboule pas mal de certitudes. Il faut être bien accroché et surtout avoir vu les autres films de cet univers pour bien comprendre ce qui s’y passe car il y a beaucoup de personnages, de références aux autres films, sinon cela paraît compliqué de suivre et comprendre l’histoire et l’intrigue. 

Et on en parle de la scène post générique ?

Je crois que c’est ma chronique cinéma la plus longue de l’histoire de mon blog…

* Vous pouvez retrouver le défi Marvel sur le blog de Cool Heure Café.

Ma note
5/5


vendredi 27 avril 2018

[CHRONIQUE CINEMA] Black Panther de Ryan Coogler

Date de sortie 14 février 2018 (2h 15min)
De Ryan Coogler
Avec Chadwick Boseman, Michael B. Jordan, Lupita Nyong'o
Genres Action, Aventure, Science fiction, Fantastique
Nationalité Américain



Synopsis

Après les événements qui se sont déroulés dans Captain America : Civil War, T’Challa revient chez lui prendre sa place sur le trône du Wakanda, une nation africaine technologiquement très avancée. Mais lorsqu’un vieil ennemi resurgit, le courage de T’Challa est mis à rude épreuve, aussi bien en tant que souverain qu’en tant que Black Panther. Il se retrouve entraîné dans un conflit qui menace non seulement le destin du Wakanda, mais celui du monde entier…

Mon avis

J'écris cette chronique plus de deux mois après avoir vu ce film. Ok, je me base sur des notes que j'avais écrites juste après la séance, mais il faut que j'avoue que cela n'est tout de même plus très frais dans ma tête.
Cependant, je vais essayer de rendre un avis fidèle à mon ressenti d'après séance.

Black Panther est un super-héros que je ne connaissais pas du tout. N'étant pas une amatrice des comics Marvel, et ce héro ne faisant pas partie du scope des super héros connus et reconnus, Black Panther partait donc avec un handicap.
Pourtant, étant une fan de l'univers Marvel à l'écran, je me suis laissée tenter sans mal par ce film tout de même.

Et quelle surprise j'ai eu ! C'est un film que j'ai beaucoup aimé. On se retrouve avec une histoire intéressante, et on se laisse prendre au jeu.
Un film rythmé, avec beaucoup d'actions et d'effets spéciaux, voila tout ce qui fait un bon film.
J'ai beaucoup aimé l'univers de ce héro, son environnement, son peuple, son pays. Il marie à la fois l'aspect tribal et primitif et les nouvelles technologies; c'est assez inédit. On retrouve un sacré contraste entre les paysages africains et la ville très futuriste. J'ai eu l'impression de retrouver un peu de Tony Stark.
Quant au personnage, je l'ai trouvé très sympathique, humble et altruiste.

En bref, un Marvel qui sort des sentiers battus, avec un héro qui gagnerait à être connu car il a sa place dans cet univers sans aucun doute.


Ma note
3,5/5

mercredi 14 février 2018

[CHRONIQUE CINEMA] Le Labyrinthe : Le remède mortel de Wes Ball

Date de sortie 7 février 2018 (2h 22min)
De Wes Ball
Avec Dylan O'Brien, Kaya Scodelario, Thomas Brodie-Sangster
Genres Science fiction, Aventure
Nationalité Américain


Synopsis

Dans ce dernier volet de l’épopée LE LABYRINTHE, Thomas et les Blocards s’engagent dans une ultime mission, plus dangereuse que jamais. Afin de sauver leurs amis, ils devront pénétrer dans la légendaire et sinueuse Dernière Ville contrôlée par la terrible organisation WICKED. Une cité qui pourrait s’avérer être le plus redoutable des labyrinthes. Seuls les Blocards qui parviendront à en sortir vivants auront une chance d’obtenir les réponses tant recherchées depuis leur réveil au cœur du Labyrinthe.

Mon avis


Un film que j’ai beaucoup attendu. Mais je suis quand même assez déçue du résultat. On ne peut pas lui enlever le faite qu’il y ait beaucoup d’actions, aucun temps mort, aucun répit. D’ailleurs on est dans l’action des les premières minutes du film. Mais, le point négatif c’est que cela tourne essentiellement autour du sauvetage des amis de Thomas. Je trouve cela dommage car finalement nous n’apprenons rien de plus sur l’entreprise Wicked et sur la relation entre Teresa et Thomas. Il y a donc beaucoup de questions qui restent sans réponse. 

Le film offre un rythme effréné, pendant deux heures, on voit les personnages courir partout aucun repos. Cela semble limite surréaliste. J’ai eu un peu de mal à me familiariser avec le fait que finalement cela se passe quelques mois après le deuxième opus. Ce n’est pas forcément explicite dès les premières minutes du film du coup j’ai été un peu déboussolée. 

Je dois avouer que je n’ai pas lu le livre, mais je trouve que cela tourne beaucoup trop en rond dans ce film alors je ne sais pas si le contenu du livre est identique. J’aurais aimé en savoir plus sur la raison de la création de labyrinthe, ces trois fameuses épreuves, Et ce n’est pas expliqué clairement, notamment la notion d’anticorps contre le virus de la braise, j’ai trouvé que c’était pas assez clair.

Beaucoup d’énigmes reste en suspens. Après pour ma part je n’ai lu que le tome 1 le labyrinthe, du coup je ne peux pas comparer avec le deuxième et troisième opus. Du coup, je ne sais pas si ces adaptations cinématographiques sont fidèles à l’œuvre littéraire. 

En bref, il s’agit d’un bon blockbuster que les cinéphiles pourront aller voir sans souci. Mais pour les personnes comme moi qui sont soucieuses de l’adaptation fidèle ainsi que du fait que des réponses doivent être apportées, je ne suis pas sûre que cela plaise.

Après, je sais qu'il y a deux livres qui font office de préquel, peut être que mes réponses sont dedans, à suivre...


Ma note
2,5/5

dimanche 11 février 2018

[CHRONIQUE CINEMA] STAR WARS VIII LES DERNIERS JEDI de Rian Johnson

Date de sortie 13 décembre 2017 (2h 32min)
De Rian Johnson
Avec Daisy Ridley, John Boyega, Oscar Isaac
Genres Science fiction, Action
Nationalité Américain


Synopsis 

Les héros du Réveil de la force rejoignent les figures légendaires de la galaxie dans une aventure épique qui révèle des secrets ancestraux sur la Force et entraîne de surprenantes révélations sur le passé…


Mon avis

Un film très attendu, deux ans. Cependant je pourrais dire que je n’ai aucun regret et l’attente fut délicieuse car ce volet est tout simplement génial. Je sais que je risque de froisser les puristes de Star Wars mais pour moi je trouve que c’est une suite bien menée. Les personnages évoluent et ils prennent de plus en plus de place. Je pense notamment à Rey qui s’affirme de plus en plus. Elle prend conscience de sa valeur mais reste quand même fidèle à elle-même. Les effets spéciaux sont magistraux. Pour l’avoir vu en IMAX 3D je peux dire que j’en ai pris plein les yeux, ce fut totalement immersif. Cet opus ne présente aucun temps mort. Il y a beaucoup de rebondissements, on se laisse prendre au jeu.

Une intrigue simple mais efficace. On a un peu peur pour les personnages que l’on connaît depuis des décennies, je pense notamment à Luke et Laia et l’actualité n’aide pas. Un épisode axé sur l’espoir et la volonté de changer mais avec les difficultés que cela représente. Je l’ai trouvé totalement captivant, et intéressant, empli d’émotions et centré sur le conflit intérieur.

En bref, vivement la suite, si j’ai la possibilité de retourner le voir une deuxième fois je ne m’en priverai pas. J’ai complètement adhéré à cet opus.




Ma note
4/5

dimanche 29 octobre 2017

[CHRONIQUE LITTERAIRE] Viens, On s'aime de Morgane Moncomble

Broché: 360 pages
Editeur : Hugo Roman (14 septembre 2017)
Collection : New Romance
Auteur :  Morgane Moncomble
ISBN-10: 2755634049
ISBN-13: 978-2755634044












Quatrième de couv'

L'amour fleurit parfois là où on ne l'attend pas.
Beaucoup s'accordent à dire que l'amitié fille-garçon n'existe pas. Et pour cause ! Lorsque Loan et Violette se sont rencontrés, ce fut un véritable coup de foudre platonique. À cette époque, Loan était en couple avec Lucie depuis quatre ans, si bien qu'il n'avait d'yeux que pour elle. 
Mais seulement un an plus tard, beaucoup de choses ont changé : Loan est un homme abattu depuis que sa petite-amie l'a quitté. Quant à Violette, elle commence tout juste une idylle avec le beau Clément – chose que Loan se surprend à détester. 
Alors quand sa meilleure amie, encore vierge, le supplie d'être son premier, il hésite. La proposition de Violette sent la mauvaise idée à plein nez... mais après tout, il ne s'agit que d'une fois. Rien qu'une. 
Pas vrai ?


Mon avis

Tout d'abord, je tiens à remercie Babelio pour ce service presse.
Un bon livre doudou. Voilà en résumé ce qu'est ce livre. Une histoire simple, mais touchante. Des personnages attachants.
Même si cette histoire est prévisible, elle est remplie de douceur et d'optimisme. Elle nous apprend à regarder les choses simples et les détails de la vie. Une histoire qui met beaucoup de baume au cœur. 

Le style de l'auteur est simple et fluide. Elle a une de ces plumes que l'on peut qualifier d'addictive. On enchaîne les pages sans s'en rendre compte. L'histoire est donc bien rythmée. On se laisse facilement emporter dans ce récit qui dépeint clairement comme peut naître l'amour, et que cette amour n'est pas forcément ce que l'on croit.
L'amitié est le maître mot de ce roman, aimer de toutes les manières possibles... Ce roman nous démontre que l'amitié fille-garçon peut exister. Une ôde à l'amour, à l'amitié et aux sacrifices qu'il faut parfois faire pour rendre tout cela possible.

J'ai trouvé la rencontre entre les deux personnages principaux magique, même si elle peut se révéler classique, j'ai adoré cette scène simple mais tellement inoubliable.
J'ai adoré le personnage de Violette, sa spontanéité, sa simplicité, et son naturel. Elle met beaucoup de joie de vivre dans cette histoire.
Par opposition, le personnage de Loan est mystérieux et difficile à cerner mais il n'en est pas moins attachant.

Une belle histoire doudou, rafraîchissante, qui fait beaucoup de bien. Même si cette histoire n'est pas dépaysante,on a envie que les personnages soient heureux, et on attend que cela arrive. Cette attente est à la fois délicieuse et frustrante.

On passe du rire aux larmes, de la joie à la peine et tristesse. Car il se passe des choses difficiles qui nous font mal au cœur. 

En bref, un bon roman doudou, qui vous emportera et vous réconfortera. Un bon roman feel-good.


Ma note
4/5

samedi 21 octobre 2017

[CHRONIQUE LITTERAIRE] The air he breathes de Brittainy Cherry



    Broché: 360 pages
    Editeur : Hugo Roman (7 juillet 2016)
    Collection : NEW ROMANCE
    Langue : Français
    ISBN-10: 2755623829
    ISBN-13: 978-2755623826










Quatrième de couv'

Tristan et Elizabeth sont voisins, ils n'ont rien en commun à part leur passé douloureux. Elle a choisi de continuer à vivre ne serait-ce que pour sa petite fille Emma. Il a choisi de s'extraire du monde. Mais Elizabeth ne l'entend pas de cette façon. Elle sait qu'ils sont tous les deux en miettes et qu'ensemble ils seront plus forts pour affronter leurs fantômes. 

C'est sans compter avec toutes les embûches que les habitants de leur petite ville vont mettre sur leur route. 

Ensemble, ils sauront vaincre les idées reçues.

Mon avis


Tout d'abord, je tiens à remercier Audible pour ce partenariat, qui m'a permis de tester les livres audio.
Ce livre fut ma première expérience de livres audio et j’ai adoré. Je trouve que les livres audio sont plus agréable que la musique en voiture.
Grâce aux narrateurs, ces conteurs nous font rentrer dans l'histoire, le livre prend vie.

Concernant l’histoire, j’ai trouvé qu’elle était touchante car les personnages ont vécu une épreuve difficile et on voit comment chacun d'eux la surmonte à sa manière.
C’est une histoire assez poignante, qui aborde des sujets difficiles comme l’abandon, le deuil, l’amitié, la trahison… J’ai beaucoup aimé ce livre parce qu'il y a beaucoup de références littéraires et cinématographiques, cela donne une dimension réaliste car on arrive à se situer dans le temps et l'espace, cela peut être l'histoire de Monsieur et Madame Toulemonde, cela peut arriver à n'importe qui : c’est la vraie vie.
Les personnages sont touchants, on s’identifie facilement à eux. J'ai une petite préférence pour le personnage de Tristan.

Concernant la structure du livre, l’histoire est découpée en chapitres avec alternance de narration des deux personnages principaux, où chacun des deux personnages principaux devient le conteur de son histoire dans l'histoire. Du coup ce que j’ai trouvé dommage, c’est que les chapitres ne soit pas équilibrés entre Tristan et Elisabeth.
En effet, le point de vue d'Elisabeth est plus présent que celui de Tristan mais à l'instant présent. Les chapitres d'Elisabeth font référence au moment présent, là où les chapitres de Tristan sont chargés de flash backsur ce qu'il a vécu et cela fait un parallèle avec les événements présents. J’aurais aimé en savoir plus sur l'histoire d'Elisabeth au moment du drame, comment elle a surmonter cela, car finalement on n'apprend pas grand chose car on fait sa connaissance un an après les faits.
Le rythme de l’histoire est assez long au début, mais la plume de l’auteur est fluide et simple. J’ai été assez surprise par le dénouement, je m’attendais pas un tel retournement de situation. Cela m’a laissé sans voix. Mais cela n’a pas suffi à en faire un livre qui me laissera un souvenir impérissable. J’ai trouvé une histoire intéressante mais assez plate, car c’est en fait, l'histoire est trop axée sur l’évolution de la relation entre les deux personnages principaux et il ne se passe pas grand-chose à mon goût.

En bref, une histoire touchante, poignante, qui manque cruellement de rythme. Je pense que c’est le genre de livre qui se lit très bien entre deux lectures compliqués, car elle ne prend pas la tête.


Ma note
3,5/5

vendredi 4 août 2017

[CHRONIQUE LITTERAIRE] Les carnets de Cerise tome 1 Le Zoo pétrifié

Edition France loisirs
80 pages
Couverture cartonnée. 22 x 29,5 cm
Référence : 00463188
Prix : 11,90€















Quatrième de couv'

Cerise est une petite fille âgée de 11 ans, qui vit seule avec sa mère. Elle rêve de devenir romancière, et a même déjà commencé à écrire ses carnets ! Son sujet favori : les gens, et plus particulièrement, les adultes. Ils sont si compliqués qu’elle souhaiterait mieux les comprendre. Elle adore les observer pour tenter de deviner quels secrets ils dissimulent au fond d’eux. Prenez Michel... Tous les dimanches, ce vieil homme s’engouffre dans la forêt avec de gros pots de peinture à la main. Qu’y fait-il donc toute la journée ? Repeint-il une vieille maison ? Décore-t-il des arbres ? Et pourquoi a-t-il l’air si triste quand il rentre le soir ? Suivez Cerise, pas à pas, dans sa première enquête qui vous mènera au cœur de la forêt, à la découverte d’un lieu fabuleux !...


Mon avis

D'abord je remercie les éditions France Loisirs pour ce service presse.

Depuis le temps que je voulais découvrir cette histoire à travers cette BD, je suis ravie du fait que je l'ai beaucoup apprécié. Et je l'ai lu en une heure de temps. Le temps d'une soirée, cette lecture m'a fait beaucoup de bien, par sa légèreté et ce retour en enfance.

En effet, c'est l'histoire d'une petite fille, Cerise, qui est très curieuse, et qui a envie de devenir romancière. Pour cela elle commence à écrire un journal où elle raconte un petit peu tout ce qu'elle observe tous les jours : sa plus grande passion c'est de découvrir les secrets des gens. Un jour alors qu'elle est dans la forêt avec ses deux amies, elle tombe sur un homme mystérieux, et elle tente d'en savoir un peu plus sur ce qu'il fait de ses journées.

J'ai beaucoup aimé l'aspect présentation des personnages au tout début de la BD, cela plante bien le décor et on arrive tout de suite à identifier qui est qui. On peut constater que Cerise a deux meilleurs amies, et qu'elles sont souvent ensemble. Chacune avec son trait de caractère, ses passions, et ses défauts. Cerise est une petite fille émouvante et très attachante. La BD est parsemée de petites apartés où Cerise nous offre un bout de son journal pour ne pas qu'on perde le fil de l'histoire. J'ai beaucoup aimé le style des dessins, avec des couleurs chaudes, très épuré, mais aussi plein de douceur.

C'est une jolie petite histoire, toute mignonne qui plaira beaucoup aux enfants. Elle permet d'apprendre les valeurs, d'avoir de l'ouverture d'esprit, le respect de l'autre et développe ainsi une part d'imagination. Car quel enfant n'a jamais rêvé de percer le secret des grandes personnes…?? C'est un univers particulier, où chacun redevient un enfant dans cette ambiance presque poétique.

On ne s'attend pas à cette fin, à découvrir cela, et j'ai beaucoup aimé me faire surprendre, parce que j'ai retrouvé mon âme d'enfant. C'est une bande dessinée rafraîchissante, qui fait du bien au moral, elle donne une part d'optimisme. 


En bref, une histoire de mystère, d'amitié… À découvrir sans modération.


Ma note
4,5/5

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...